» Dossiers » Contributions de collègues DDEN » Café pédagogique à l’école maternelle
 
dimanche 19 août 2018
Dossiers
Contributions de collègues DDEN

 
 

Café pédagogique à l’école maternelle

 

Bien sûr, il y a du café, et des petits gâteaux, pour accueillir la vingtaine de parents (des mamans surtout, mais aussi quelques papas) qui se tiennent assis sur des chaises un peu basses dans cette salle de classe qu’un écran de télévision transforme en « médiathèque ».
Il est 8 h 30, et jusqu’à 10 h, c’est aujourd’hui « café pédagogique » à l’école maternelle Barthou.

L’initiative date de l’an passé et s’inscrit dans le projet d’école, dans le cadre du Réseau de Réussite Scolaire du collège Paul Fort de Reims. C’est Mme Karine Bernard, la coordinatrice de ce réseau, qui vient enregistrer les séquences vidéo dans les classes et qui en assure la diffusion ce matin. Pour les commenter, Mme Borowik, directrice de l’école, Mme Tarpin, psychologue scolaire et Mme Leclaire, conseillère pédagogique, sont également présentes.

Le thème d’aujourd’hui est : « atelier cuisine », et propose de voir à l’œuvre toutes les sections de maternelle. Les séquences, de quelques minutes, sans montage, permettent de montrer la diversité des activités pédagogiques qui prennent pour base la réalisation, par les enfants, d’une recette : travail de vocabulaire autour de la maîtresse, mais aussi, travail individuel sur les expériences sensorielles. Toutes les notions, de mathématique, de français, de technologie sont convoquées lors de l’élaboration de la recette, proposée chez les tout petits sous forme de dessins, et, chez les grands avec des chiffres et des mots qu’il faut reconnaître.

L’intérêt de la séance est dans le commentaire livré par les enseignantes, lors d’un « arrêt sur image » ou à la fin d’une séquence ; commentaire qui est d’abord un questionnement aux parents. Et leur participation est active : au-delà de l’intérêt qu’il y a à découvrir la vie de leur enfant en classe, les parents manifestent une véritable réflexion sur les moyens et les objectifs des activités proposées ; le dialogue s’établit en approfondissant des notions de psycho-pédagogie, par des conseils sur la possibilité de prolonger à la maison les apprentissages de l’école.

A raison de quatre « cafés pédagogiques » par an, ce sont des thèmes variés qui ont été abordés : transversaux comme ce matin (« activités graphiques vers l’écriture », « autour d’une œuvre d’art ») ou bien centrés sur une section (« une matinée en petite section »). L’intérêt des parents est toujours soutenu (parfois une maman assure la traduction en turc). Et quel meilleur moyen de montrer l’incontestable intérêt pédagogique de la scolarisation des petits à l’école maternelle !

Une initiative que les DDEN pourraient donc faire connaître, afin qu’elle inspire d’autres écoles.

Daniel Roche
D.D.E.N.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le jeudi 28 septembre 2017